Plusieurs fois au cours de mes années d’université, j’ai entendu des étudiants se demander ce qui serait, pour eux, l’emploi de rêve. Certains, comme moi, expliquaient qu’ils souhaitaient travailler en agence de communication, d’autres visaient directement l’entreprise publique ou privétandis qu’une infime partie plaçaient très haut dans leurs priorités de se dénicher un boulot dans un organisme sans but lucratif (OSBL)pour la cause qu’ils chérissaient le plus. Et je ne parle pas de la grande majoritéqui n’avaient pas le moins du monde une idée de l’endroit où ils souhaitaient travailler. Démystifions ensemble les caractéristiques du travail dans chacun de ces secteurs d’emplois en communication.

 

ENTREPRISE PRIVÉE

  • Salaire: concurrentiel et intéressant
  • Conditions de travail: très bonnes
  • Principal défi: garnir les coffres de son entreprise
  • Avantage majeur: le budget qui permet de développer une foule d’idées nouvelles
  • Désavantage majeur: le travail solitaire

 

Lorsqu’on est appelé à travailler pour une entreprise privée, le premier objectif est de s’assurer de la meilleure relation possible avec les clients. L’idée derrière tout ça est de les fidéliserpour les garder le plus longtemps possible. Les lettres de remerciements, les bons spéciaux, les journées VIP, ce sont toutes des idées que l’on connaît et qui ont pour but de montrer son appréciation à cette chère clientèle. Elle est constituées d’ambassadeurs pour l’entreprise. Le deuxième est d’ajouter de nouvelles clientèles. Les moyens ne manquent pas, mais le budget n’est pas aussi vaste si on travaille pour le commerce du coin ou l’entreprise multinationale. Cela influera aussi sur le nombre d’employés engagés pour les communications. On voit fréquemment qu’une seule personne attitrée aux communications à l’emploi des PME. Il faut savoir être LA personne qui résoudra les problèmes et trouvera les solutions. Attention! Lorsqu’il y a cotation en bourse, la pression peut être plus forte. Non seulement il vous faut plaire à vos patrons, mais il faut également faire assez bien pour rendre les investisseurs heureux!

 

ENTREPRISE PUBLIQUE

  • Salaire: très intéressant
  • Conditions de travail: très bonnes
  • Principal défi: la communication interne
  • Avantage majeur: les réseaux de contact dans d’autres entreprises ayant les mêmes fonctions
  • Désavantage majeur : les compressions budgétaires

 

Avec la pression que met actuellement la population sur les gouvernements en ce qui a trait aux dépenses, la donne a changé pour les emplois en communication en entreprise publique. Les conditions et les salaires ne sont pas touchéspuisque le travail est le même, mais les nouvelles balises modifient le visage de l’agent de communication ou d’information. Ce qu’il y a de magnifique pour trouver des solutions moins coûteuses, c’est le réseau. Les contacts possibles avec d’autres professionnels des communications peuvent être variés et très importants. La personne qui fait le même boulot dans un autre ministère ou un autre établissement a peut-être déjà eu le même problème et trouvé ce qu’il fallait pour poursuivre le travail à moindres coûts. Il faut garder en tête qu’avec un nombre très important d’employés dans la fonction publique, la communication interne y est très importante. Les journaux interne, les activités de reconnaissance, les sorties de groupe sont quelques moyens fréquemment utilisés pour garder l’esprit d’équipe fort!

 

AGENCE DE COMMUNICATION

  • Salaire: généralement pas très élevé et inégal d’une agence à l’autre
  • Conditions de travail: généralement difficiles
  • Principal défi: se démarquer par ses idées et les résultats
  • Avantage majeur: l’expérience des autres et le contact avec plusieurs domaines d’emplois
  • Désavantage majeur : les conditions de travail et le salaire

 

Les agences de communication sont très différentes les unes des autres.Certaines sont composées de moins de 10 employés alors que d’autres, beaucoup plus connues du public, embauchent des dizaines voire des centaines de spécialistes. Dans les petites agences, le travail d’équipe est très important. Plusieurs employés doivent même porter plus d’un chapeau étant donné le faible budget salarial ce qui, en somme, peut être très intéressant et formateur ou bien extrêmement stressant, dépendamment de la capacité d’adaptation des communicateurs. Notons également que les possibilités d’avancement sont minimes. Dans les plus grandes agences, le stress est souvent très présent à cause notamment de la pression de performance. Par contre, il y a plus de possibilités d’avancement et les conditions de travail sont bien meilleures. Les grandes agences puisent leurs ressources humaines dans les bassins de personnel des plus compétents; les petites passent particulièrement souvent par l’université. Les environnement de travail sont tout aussi diversifiés. Il faut savoir faire le bon choix.

 

ORGANISME SANS BUT LUCRATIF (OSBL)

  • Salaire: généralement pas très bon et inégal d’un OSBL à l’autre
  • Conditions de travail: généralement difficiles
  • Principal défi: faire le plus avec le moins possible
  • Avantage majeur : la passion puisqu’on y travaille pour la cause
  • Désavantage majeur : la quantité de travail à faire dans le temps prescrit

 

Ce qu’il y a de très intéressant pour les travailleurs en communication dans un OSBL, c’est l’association qu’il est possible de faire avec une passion. Par exemple, une personne adorant les enfants sera complètement choyée de travailler dans une Fondation ou une association qui vient en aide aux tout-petits. Mais le travail doit le plus possible être lié à une passion puisque la tâche est importante et les conditions, souvent difficiles. Pour un nouveau bachelier, c’est une expérience enrichissantepuisqu’elle permet de développer plusieurs aspects de la communication au même endroit. Associée à une passion du milieu, ce travail peut s’avérer une véritable vocation. Cependant, il ne faut pas s’attendre à devenir riche à court ou moyen terme.

Vous avez une expérience et des caractéristiques supplémentaires à nous partager?

J’attends vos commentaires!

N.B. Ce billet fait état de mes connaissances personnelles des différents milieux de travail, des expériences partagées avec des professionnels et d’expériences vécues dans ma carrière.